Rencontre entre l’APIPD et l’Association SPEAK ON SICKLE CELL

Seul on peut avancer, Ensemble on va plus loin !

L'APIPD et l'association SOS, Speak On Sickel Cell

Cette maxime n’est pas galvaudée, dans la mesure où on ne peut pas prétendre gagner seul une guerre.

À l’APIPD, nous avons depuis le début adopté cette pensée et nous nous en réjouissons, car nous travaillons avec bon nombre d’associations analogues, étrangères ou pas.

C’est dans ce contexte que l’APIPD a été contactée par Cassandra Trimnell, présidente d’une association américaine, SOS (Speak On Sickle Cell), via un de nos jeunes bénévoles, Giovani. Rappelez-vous, Giovani, il n’est autre que ce jeune stagiaire que nous avons aidé pour son Master double cursus. Il s’avère que nous formons des jeunes qui, devant notre engagement, rejoignent notre association.

C’est Cécile, une autre bénévole qui rencontre Cassandra, son époux et leur petite fille à Paris. Cécile les a invités, dans un restaurant, non seulement pour savourer notre cuisine française, mais aussi pour parler de notre éventuelle collaboration avec son association. Un projet très intéressant qui est porteur de beaucoup d’avenir.

Cassandra Trimnell est Présidente de son association SOS (Speak On Sickle Cell) mais est membre et dirigeante de l’Association Sickle Cell 101 qui est la partie active de ladite Association SOS.

Avec deux autres volontaires, et devant le manque de visibilité de la maladie, à l’instar de la France, elles ont décidé en 2013, de créer SOS, basée en Californie. Tout comme nous, la présidente américaine n’est pas restée confinée dans son cocon et a voulu se renseigner sur ce qui se passe dans le monde. C’est dans ce contexte qu’elle a trouvé, via internet, l’APIPD et s’est réjouie d’avoir obtenu une réponse rapide.

Cette jeune maman, drépanocytaire SS a récemment eu un enfant âgé de 2 ans, évidemment porteur du trait drépanocytaire, puisque le père est AA. Malgré les carences dont elle nous a fait part, elle a été bien suivie durant sa grossesse.

Elle est diplômée en science et politique et a reçu en 2014 un agrément du Ministère de la Santé lui permettant de promouvoir les aides, donner les informations, former (ce que fait notre présidente, Jenny HIPPOCRATE FIXY).

Nous sommes dans un même combat ; nous luttons pour une même cause, donc nous œuvrons pour un même but et des actions identiques : Sensibiliser l’opinion, informer, guider, rassembler des fonds. Et puisque nous l’avons déjà mentionné, nous devons être ensembles pour terrasser l’ennemie : Ainsi pour notre intérêt commun, nous projetons d’établir un partenariat avec les associations analogues étrangères et les différentes APIPD (la France, l’Europe, Afrique et l’Outre-Mer), ce partenariat fera aussi l’objet de diffusion des informations en français en ce qui concerne l’association SOS sur leurs réseaux sociaux car ils regroupent beaucoup de francophones.

Nous avons dans notre association beaucoup de bénévoles maniant la langue anglaise, de ce fait, nous pourrons aussi communiquer en anglais sur les réseaux de SOS.

Une unique chose diffère l’APIPD de SOS, ces derniers ont plus de moyens financiers et plus de participants, les USA étant plus grands, le volume en tout est toujours plus grand.

Cassandra souhaiterait également nous inviter à leur prochain grand Gala aux USA, mais avant, nous devons acter officiellement un partenariat et, lors de cet évènement, nous serons invités à prendre la parole.

C’est la 4ème association américaine avec lesquelles nous travaillons et nous sommes fiers de les entendre dire que l’APIPD est incontournable pour les malades et leur famille. Il est vrai également que la réputation de notre association a franchi les frontières de l’Europe et est reconnue en tant qu’organisation structurée et fiable, grâce à la vigilance et au sérieux dont fait part notre présidente (accompagnée de l’ensemble de ses collaborateurs), depuis sa prise de fonction à la tête de l’APIPD.

Souhaitons donc longue vie à ce nouveau partenariat et croisons les doigts que cette nouvelle collaboration soit profitable à nos malades et à leurs familles.

Yes we can !

Cécile VALENCOT et Cassandra TRIMNELL, le 13 août 2016 à Paris
Cécile VALENCOT et Cassandra TRIMNELL, le 13 août 2016 à Paris

Un commentaire sur Rencontre entre l’APIPD et l’association Speak On Sickle Cell

  1. Félicitations aux bénévoles

    Danielle

Partagez vos impressions