Une soirée mémorable a été organisée au profit des drépanocytaires

Le premier gala de charité organisé par l’APIPD est, dans son organisation, semblable à n’importe quel autre gala, c’est-à-dire qu’il y a eu quelques ratés internes, notamment en cuisine, qui ont retardé quelque peu le service en salle et qui ont mécontenté quelques invités. Mais cela n’a pas eu de conséquences néfastes sur l’ensemble du service, dans la mesure où les trois chefs se sont surpassés en présentant aux convives un repas gastronomique qui a ravi les palais et apaisé les tensions.

Ainsi, l’événement en soi, constitue une première tant pour les organisateurs que pour les bénévoles, qui ont eu en charge certains postes pour lesquels ils n’avaient aucune expérience.

 

Ceci étant, le point d’orgue constitué par la réception de tous les convives en a stupéfié plus d’un, étant donné que lesdits convives étaient servis par une trentaine de bénévoles présents dans la salle, parmi lesquelles la gente journalistique nationale et des photographes de renom venus couvrir l’événement, donc plus de 600 convives au total.

Côté animation, les deux boute-en-train que sont Pierre Paul Loza et Rachid Jelti, ont réussi, en parfaite coordination, à captiver l’attention de l’assistance. En effet, pendant que Rachid s’ingéniait à emporter à sa suite les convives avec son humour ravageur et ses pas de danse, (il faut dire que le DJ, Jumpy était à la hauteur), Pierre Paul, plus au fait de la pathologie, informait avec une précision quasi professionnelle le public sur la drépanocytose.

Parmi les faits également marquants, notons l’intervention du Professeur Jacques Elion qui a fait sensation en parlant de la drépanocytose. Il a surtout mis l’accent sur la pathologie, sur les avancées de la recherche et sur les bourses de recherches financées par l’APIPD. Au passage, il a nommé les récipiendaires. Selon le Professeur et d’après l’avis de grand nombre de personnalités, l’APIPD est, à ce niveau, une association incontournable !

 

De même, des artistes, et non des moindres, à l’image de ces danseuses orientales qui ont donné le tempo ou bien Fabrice Di Falco à la voix enchanteresse, de Yohan Fréget à la voix incomparable. Parlons du groupe, Les Voix des Femmes (un collectif de femmes qui chante pour lutter contre la violence faite aux femmes), ces dernières ont repris en français un des titres mythique du célèbre chanteur jamaïcain, Bob Marley ; et que dire d’Alban Bartoli qui a fait vibrer le public. Tous ces artistes ont réussi à transporter les auditeurs !

 

Par ailleurs, parmi les personnalités de tous bords et de toutes origines qui ont bien voulu nous honorer de leur présence, nous avons noté la venue de sportifs, d’artistes et autres. Et l’espace d’une soirée, toutes les tendances politiques que comprend l’Hexagone ont cohabité pacifiquement dans le but de communiquer sur une seule et même cause.

De surcroît, Madame George Pau Langevin a annoncé vouloir, dans un premier temps, demander un dépistage sur le plan régional, notamment en Ile-de-France. Quant à Madame Valérie Pécresse, elle a signalé qu’elle a déposé trois amendements afférant au dépistage national de la drépanocytose. Concernant Monsieur Alain Lamassoure, député européen, il a reconnu avoir été interpellé l’année dernière par Jenny Hippocrate grâce à Madame Samia Badat Karam et qu’il tient compte de sa requête, Monsieur Jean-Pierre Huchon président de la région Ile-de-France a aussi fait remarquer qu’il faut faire quelque chose. Sophie Elizéon, la déléguée interministérielle à l’égalité des chances des Français d’Outre-Mer de même que le président du CREFOM, Patrick Karam étaient eux-aussi de la partie.

Ajouté à ces interventions de personnalités, la projection du film « L’APIPD, une magnifique histoire d’amour » n’a laissé personne indifférent dans la mesure où, parmi l’assistance, on a pu déceler une émotion palpable, suivie de larmes et le tout couronné par une salve ininterrompue d’applaudissements de l’ensemble des convives.

Parler du gala sans évoquer l’intervention tant attendue de Jenny Hippocrate Fixy, reviendrait à dénigrer le véritable travail de force qu’elle a accompli avec tous les bénévoles de son association afin que celui-ci soit une réussite. En effet, lors de sa prestation, elle a insisté sur son long combat contre la pathologie et sur les difficultés qu’elle a rencontrées tout au long de son parcours. Des larmes ont perlé sur les joues. Signe d’un profond chagrin qui a secoué l’assistance, ramenée à la réalité des faits, le temps d’un discours.

Taylor, ambassadeur de bonne volonté, atteint de la drépanocytose, a subjugué tout le monde en affirmant sa soif de vivre. Cette ténacité dont il fait preuve conjuguée à l’acharnement raisonné de la présidente a été accompagnée par une standing ovation mémorable.

La cheville ouvrière, les bénévoles de l’APIPD pour ne pas les nommer une fois de plus, se sont surpassés ce soir au Chalet du Lac malgré les quelques difficultés rencontrées, sommes toutes attendues, qui ont émaillées la soirée. De Sonia Boudine qui s’est chargée de la programmation et de la sélection des personnalités afin que la manifestation soit couronnée de succès, à Mandy qui, avec un professionnalisme certain a, en amont, assuré toute la communication digitale, tout un chacun peut s’enorgueillir d’avoir réalisé un exploit qui, nous en sommes certains, verra d’autres éditions.

Des enveloppes étaient placées sur les tables et le mot « charité » a pris tout son sens dans la mesure où quelques convives ont pu y glisser leurs dons.

De même que sur chaque table dans un cadre noir et doré, à l’effigie de la soirée, l’équipe APIPD avait sélectionné quelques citations de grands auteurs pour les placer dans les cadres à la vue des invités qui ont été éblouis.

Nos remerciements vont à nos partenaires sans lesquels cette belle soirée n’aurait pas pu être organisée.

Parallèlement à cela, nous remercions toutes les personnalités qui ont joué le jeu du photocall afin d’immortaliser la soirée et qui se sont mêlées à la foule en toute humilité.

Nous ne pouvons pas conclure sans ce clin d’œil à Stéphane, le responsable de la salle qui, en véritable professionnel qu’il est, a retroussé ses manches pour l’occasion en mettant la main à la pâte et nous prodiguant ses précieux conseils.

 

Ce premier gala est, à n’en pas douter, couronné de succès dans la mesure où chaque personne a joué le jeu afin que l’organisation se rapproche le plus possible de la perfection. Le capital humain, en effet, est primordial ! Preuve s’il en est, les bénévoles de l’APIPD, ont montrés leur capacité à affronter les pires situations. L’essentiel dans l’organisation de cet événement colossal est que les retombées se sont avérées positives à tous points de vue.

Jenny Hippocrate Fixy, avait affirmé il y a bien longtemps de cela que le bateau qu’elle dirige sera mené à bon port grâce à son équipage avec lequel elle a une relation quasi fusionnelle.

L’ensemble des personnes, professionnels ou autres, qui ont contribué au succès de l’évènement, ne seront jamais assez remercié parce qu’ils ont mis leurs talents respectifs et apporté leur contribution, à cette réussite.

Un fait est certain c’est que ce gala est le premier du genre, mais il ne sera pas le dernier étant donné que d’autres suivront et seront, ainsi qu’il a été fait pour celui-ci, mis au profit de la lutte contre la drépanocytose.

Merci à toutes et à tous.
« La terre est une grande ruche, et les hommes sont des abeilles : chaque abeille a droit à la portion de miel nécessaire à sa subsistance, et si, parmi les hommes, il en est qui manquent de ce nécessaire, c’est que la justice et la charité ont disparu de ce monde.
Citation de
Félicité Robert de Lamennais » Paroles d’un croyant (1833)

 

Remerciements Gala de charité de l’APIPD

Nos remerciements aux partenaires :

DREPACTION – Le Chalet du Lac – AGS – UGPBAN – Air Caraïbes – Académie de l’Art culinaire du Monde créole – ADDMEDICA – Cercle M – CREFOM – Barber G – France Ô – Tropic Marché – D2P – Clément – FEDOM – P2M.

Nos remerciements aux artistes intervenants :

Cairo by night – Fabrice Di Falco – Jonathan Goyvaertz – Alban Bartoli – Yoann Fréget – Les Voix des Femmes.

Nos remerciements aux personnalités présentes :

Madame la Ministre George Pau Langevin – Monsieur le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon – Madame la Déléguée interministérielle à l’Egalité des Chances des Français d’Outre-Mer, Sophie Elizéon – Madame la Députée Valérie Pécresse – Monsieur le Député, Alain Lamassoure.

Myriam Abel – Laura Beaudi – Farah Benabdallah – Serge Benaim – Leslie Benaroch – Priscilla Betti – Arnaud Bingo – Sandra Bisson – Clémence Bringtown – Gilles Camouilly – Léa Castel – Sylviane Cédia – Bernard Dauvergne – Dominique De la Guigneraye – Chloé Deher – Derka – Rokhaya Diallo – Oumar Diaw – Pr. Jacques Elion – Manuelle Etienne – Hajiba Fahmy – Karine Fauvet – Taylor Fixy – Sébastien Folin – Sandy Foy – Olivier Gehai – Dominique Gentil – Aurélien Giorgino – Kareen Guiock – Clayton Hamilton – Arthur Haustant – Kery James – Adeyn Jasor – Katty Jean-Louis – Nezha Kandoussi – Samia Badat-Karam – Patrick Karam – Sarah Kiss – Aurélie Konate – La petite Shadé – Alyssa Latimi – Philippe Lavil – Lydia Lawrence – Willy Lietchy – Jean-Marc Loger – Valérie Mabin-Bonnet – Marc-Pierre Mancel – Jessy Matador – Maude – Kevin Miranda – Renaud Montini – Jean-Marc Mormeck – Moundir – Nicolas Nerr – Sabrina Ouazani – Sébastien Piemontesi – Frédéric Piquionne – Nicole et François Plissonneau Véronique Polomat – Alain Providenti – Adil Rami – Mike Rotzen – Philippe Ruelle – Bayou Sarr – José Sébéloue – Nadjib Sellali – Jean-Jacques Seymour – Claudy Siar – Slimane – Joby Smith – Kerredine Soltani – Soumia – Jean-Marc Thibaudier – Tiga – Florent Torres – Paps Toure – Warren – et tous les autres…

Nos remerciements à tous les convives.

Nos remerciements à tous les journalistes et photographes.

Nos remerciements à tous les photographes/cameramen de l’APIPD et photographes partenaires :

Chester – Freddy Derby – Ginny Deloumeaux – Vincent Aubert – Laurent Benhamou – Jean Bibard (Agence FEP) – Claire Cambier (Non-Stop People) – Alain Robert – Alban Winter (Agence Abaca) – Aurélia Lemoigne…

Nos remerciements à nos animateurs, notre Dj, nos régisseurs, nos organisateurs, nos cuisiniers et nos agents de sécurité : Pierre Paul Loza – Rachid Jelti – Sonia Boudine – Mandy- Stéphane Benaïs – Laurent – Jumpy – Adrien Graff – Michael Piram – Aboukari Man- Rodolphe Bernadini- Swat SECURITE.

Nos remerciements à tous les bénévoles de l’APIPD :

Alex – Jacques – Nicaise – Jessica – Ami – Ingrid A. – Esther – Lindsay – Kristy – Milan – Mathieu – Séphora – Priscilla – Elodie – Ingrid G. – Karen – Marie-Agnès – Marie – Christian – Denis – Alain B. – Marine – Evelyne – Monique – Danielle – Joëlle – Daniel – Amédée – Alain – Françoise – Marie-Claire – Laura – Jacqueline – Marie-Luce – Monique – Valérie – Manuela – Muriel V. – Romuald – Sébastien – Marie-Claude B – Claudia – Ketty – Maryline – Marie Claude L. – Jennifer – Stéphanie – Hélène – Myrtha – Yannick – Samuel – Nicolas – Sinda – Nathalie.

Un grand MERCI pour vos dons et votre soutien !

2 commentaires sur Gala de charité de l’APIPD – 1ère édition

  1. Jean-José GERTRUDE

    Bonsoir a tous, je viens de prendre connaissance du compte rendu du gala au Chalet du Lac, sublime réussite, je vous félicite tous, et surtout ce petit bout de femme et amie Jenny, petite en taille mais tellement grande, tellement forte, vous pouvez être fière de cheminer avec une si grande Dame.
    Je vous écris de la Martinique son pays natal, je la suis de loin, et toujours présent a ses cotés par la pensée.
    Entourez la du mieux que vous le pourrez, elle le mérite.
    Bon courage à tous pour les prochains challenges à venir

    Jean-José GERTRUDE

    1. Un grand merci pour votre soutien et cette gentille pensée. L’APIPD souhaite continuer de mener à bien ses actions. Ces encouragements nous donnent envie de renouveler sans cesse nos efforts. Merci encore pour ce témoignage.

Partagez vos impressions