L’APIPD, l’Association Pour l’Information et la Prévention de la Drépanocytose, s’enorgueillit d’accueillir en son sein une ambassadrice de choc, et pas des moindres.

Kareen Guiock

Alliant le talent à l’intelligence, sans parler de son élégance naturelle qui fait d’elle une personnalité hors du commun. Titulaire d’une maîtrise de philosophie, journaliste, auteur-compositeur-interprète, la nouvelle égérie de la chaîne M6, Kareen GUIOCK, fruit d’une union entre un père guadeloupéen et une mère martiniquaise, constitue une recrue de choix, volontaire il est vrai, pour notre association.

Malgré son statut et, sans doute, un agenda chargé, elle trouve du temps à consacrer à son prochain.

Sa sensibilité l’a guidée tout naturellement à s’intéresser au sort des drépanocytaires qui ne la laisse aucunement indifférente. Bien au contraire, elle a la ferme intention de s’investir pour cette noble cause à laquelle d’autres ont tourné le dos.

Son engagement paraît de bon augure parce que notre ambassadrice n’a pas qu’une tête bien pleine, elle est également bien faite. En effet, sa notoriété ne lui est pas monté à la tête ; elle a, au contraire, les pieds sur terre au point que son employeur lui a confié une mission d’importance : transmettre l’information à des millions de téléspectateurs.

Cette parole elle l’utilisera pour défendre les intérêts des drépanocytaires. Gageons que sa rencontre avec notre présidente, madame Jenny HIPPOCRATE FIXY, profitera pleinement à nos malades. D’autant plus que l’APIPD fêtera cette année ses 25 ans d’existence et que des manifestations auront lieu pour fêter dignement cet événement pendant cette nouvelle année 2013.

Petit à petit, et grâce à des personnalités du même acabit que notre nouvelle ambassadrice et marraine, Kareen GUIOCK, l’aura de l’APIPD prend de l’ampleur au point de rayonner progressivement auprès des consciences.

Merci Kareen au nom de l’APIPD et en celui des malades drépanocytaires.

Un commentaire sur Kareen Guiock, nouvelle ambassadrice de l’APIPD

  1. Elle est si ravissante et si délicieuse de pars sont plastique que son tempérament ce laisse observait agréablement et peut être partout

Partagez vos impressions