L’information et la sensibilisation à la drépanocytose

La drépanocytose blesse, torture, condamne des êtres sans distinction d’âge et de sexe et finit par tuer prématurément, certains. Cette maladie est chronique, handicapante et croît avec l’âge. Au vu de la rapidité avec laquelle certains processus septiques ou vaso-occlusifs peuvent déboucher sur des situations de défaillance multi-viscérale gravissime (artériopathie dont AVC, infarctus tissulaires ayant leur génie évolutif propre tels que ostéonécroses, ulcères des jambes, atteintes rénales, hépatiques ou cardio-respiratoires…), sa prise en charge, d’urgence extrême, est consommatrice de temps médical.

Au cœur même des missions de l’APIPD, se trouvent l’information et la sensibilisation, préoccupations majeures pour lesquelles nous déployons des efforts conséquents.
Ainsi nous n’hésitons pas à multiplier le nombre de bénévoles formés à assurer les interventions auprès de publics multiples.
Nous incitons au dépistage les jeunes en âge de procréer et communiquons sur l’importance du don de sang.
Pour assurer nos missions, des rencontres régulières sont organisées dans les écoles, les facultés, les Institut en Soins Infirmiers (IFSI), les entreprises, les différentes ligues de sport, les missions locales, les CIO, auprès des policiers, des associations communautaires et culturelles, pour ne nommer que ces publics.

Nous accentuons nos actions envers ceux qui peuvent côtoyer de potentiels malades :

  • Jeunes (collégiens, lycéens)
  • Familles (adultes et enfants)
  • Les étudiants
  • Enseignants
  • Les CROUSS
  • Les CIO
  • Les missions locales
  • LA MDPH
  • Chefs d’entreprise et salariés
  • Personnel de l’Administration (Santé, Emploi)
  • Personnels et bénévoles associatifs
  • Présidents de ligues de sport
  • Les policiers
  • Les pompiers
  • Les maisons de quartier…