Reconnue 4e priorité de santé publique par l’ONU, la drépanocytose est la maladie génétique la plus transmise et la plus répandue dans le monde, par des parents qui peuvent être porteurs sains, ignorant ainsi qu’ils risquent de donner naissance à un enfant atteint.
Avec 50 millions de personnes concernées (malades et porteurs sains transmetteurs), dans le monde dont 300 000 nouvelles naissances par an, 26 000 malades et 150 000 porteurs sains avérés en France, la drépanocytose est un fléau que l’on ne peut plus ignorer.