ACTUALITÉ : 8 CONSEILS POUR BIEN PRÉPARER LA RENTRÉE !

C’est bientôt la rentrée, l’APIPD (Association Pour l’Information et la Prévention de la Drépanocytose) vous livre 8 conseils pour bien préparer la rentrée de votre/vos enfant(s) en toute sérénité.

  1. Achetez un cartable, des fournitures scolaires et des vêtements à l’avance. Mais avant tout, faites le tri dans ses affaires et jeter tout ce qui est abîmé ou cassé.
    Prenez de l’avance pour commander en librairie les livres scolaires et éviter les ruptures de stock de la rentrée.

    fournitures
  2. Prenez rendez-vous chez son médecin pour un bilan complet. Profitez-en pour obtenir des certificats médicaux. Les activités physiques à l’école (notamment la piscine) sont déconseillées pour les enfants atteints de la drépanocytose.
    vaccins
  3. Constituez à l’avance les dossiers administratifs de votre/vos enfant(s). Faites le plein de photos d’identité, renouvelez l’assurance scolaire ou extra-scolaire et rechargez si besoin, la carte de cantine. Assurez-vous que tous les documents sont à jour.
    Lettre
    Il est bon de savoir que :

    • L’AEEH (Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé), anciennement appelée AES (Allocation d’Éducation Spéciale) est une prestation familiale versée sans condition de ressources aux personnes ayant à charge d’un enfant de moins de 20 ans atteint d’une incapacité d’au moins 80% ou, sous conditions, de 50% à 80%.
      Cette allocation aide dans l’éducation et les soins à apporter à l’enfant handicapé.
      La durée du versement est fixée par la Commission Départementale de l’Éducation Spéciale (CDES) qui apprécie l’état de santé de l’enfant ou de l’adolescent et décide de l’attribution de l’AEEH aux enfants handicapés entre 50% et 80%, pour une durée renouvelable d’un an au minimum et de cinq ans au plus (sauf aggravation du taux d’incapacité). Elle peut également attribuer des bourses d’enseignement d’appoint et d’adaptation. Elle oriente l’enfant vers les établissements ou les services dispensant l’éducation spéciale correspondant à ses besoins et en mesure de l’accueillir et son complément éventuel.
    • Le PAI (Plan d’Accueil Individualisé) est une forme de contrat entre l’éducation nationale et les parents d’un enfant en difficulté de santé, afin que le malade soit scolarisé dans de bonnes conditions.
      Le PAI est toujours mis en place à la demande des parents. Il est fait en concertation avec le directeur de l’école ou le chef d’établissement et le médecin scolaire.

  4. Renouvelez les inscriptions des enfants aux activités extra-scolaires qu’ils souhaitent poursuivre ou commencez à vous renseigner pour de nouvelles activités. Vérifiez si ces dernières correspondent à vos disponibilités, entrent dans votre budget et bien sûr si celles-ci sont bénéfiques pour la santé de votre/vos enfants… Profitez-en pour lui expliquer ce que certaines activités comme la natation, sont contre-indiquées.
    11859
  5. Parents, organisez-vous ! Faites un planning des tâches que vous deviez réaliser pour la rentrée de votre/vos enfant(s). Par exemple, faites une liste de repas à concocter à l’avance.
    71VMfU91CCL._SL1186_
  6. Une semaine avant la rentrée, commencez à recadrer les horaires, du coucher et des repas pour aider votre/vos enfant(s) à retrouver un rythme adapté à la reprise scolaire.
    enfant-drepanocytose-1200
  7. Faites réviser votre/vos enfant(s) une quinzaine de jours avant la reprise pour le(s) remettre dans le bain.
    IMG_2706
  8. Enfin, préparez mentalement votre/vos enfant(s) en évoquant la reprise de l’école. Une préparation à la rentrée est primordiale. Les parents doivent être rassurants, optimistes et se présenter comme un soutien pour leurs enfants. Anticipez la séparation et évoquez les retrouvailles avec les copains.
    enfant entre ses parents

Un commentaire sur 8 conseils pour bien préparer la rentrée

  1. Les conseils sont superbes ! Très utiles pour les parents.

Partagez vos impressions